Pour certains, le bonheur est dans le pré. Dimanche 6 juillet, en fin de matinée, il était dans la cour de la ferme de notre ami Jean-Pierre… La preuve ? Il n’y avait qu’à voir toutes les étoiles qui brillaient !

« Des étoiles en plein midi ? Môôôn dieu, ça y est ! V’là Mariejo qui décolle… ». Hé ben non, pour une fois, je suis on ne peut plus sérieuse ! Les étoiles, elles étaient dans les yeux des enfants, émerveillés qu’ils étaient, devant Martin l’Enchanteur… Qui est ce Martin ? Sans nul doute, un descendant direct de Gepetto. Mais si !! Gepetto, le père créateur de Pinocchio !! Vous y êtes maintenant ?

Bon, ben, je vais vous faire patienter un peu, té !…

Commençons par le commencement. Dimanche 6 juillet, c’était notre 6ème fête champêtre et le 6ème réveil du four de la ferme… Je ne vais pas jouer les « répiapes », alors si vous voulez connaître toutes les étapes de ce réveil nécessitant le plus pur respect qui se doit, je vous invite à cliquer sur le mois de juillet 2011 dans la colonne gauche de notre page.

A 5 heures du matin, en ce dimanche, donc, la ferme était encore endormie, le coq et ses poules dormaient à pattes fermées, quand nos gentils boulangers à la retraite sont arrivés pour commencer la cuisson des bons pains de campagne. Aaaah !… J’imagine (oui, parce que moi, à cette heure-là voyez-vous je dormais, donc, j’imagine…) avec émotion notre vieux papé de pierres, rougeoyant d’excitation et de fringale, offrant sa gueule grand ouverte, pour accueillir la pâte malaxée par nos artisans. Regardez-les !

P1090118  IMG_2787   IMG_2784

 

Soudain, à 6h, le coq soulève une paupière, puis deux… « Noundidiou !! Mais kesssskecé enkor keça ? Mais où vont ces fourgons, remorques et carrioles ? Les filles, debout ! Secouez vos plumes, v’là du monde karrive ! »

Et c’est sous les cocoricos de ce bel énervé qu’arrivent les producteurs et artisans venus animer notre marché champêtre…

IMG_2789 Les jolies cartes postales

IMG_2790

 Les astucieux hygrobaromètres, bien meilleurs que notre Météo France !

IMG_2791

Les drôles et rigolotes créations avec les galets

IMG_2793

les savons et autres produits issus du lait d’anesse

IMG_2794

Le bois tourné (la vendeuse aussi d’ailleurs !)

photoQGST0RA7

La ligne de cosmétiques du docteur Hauschka

IMG_2795

Le verre peint

IMG_2796

Du vin !

IMG_2797

Des fromages de chèvres !

IMG_2798

Aïe aïe aïe !! des cactus !

IMG_2799

Cochons et compagnie

IMG_2801

Des pommes, des poires, et des…

Revenons à notre Gepetto d’un jour, j’ai nommé : Martin Pfaelher, le marionnettiste ! Martin, lorsqu’il sourit, ses yeux clairs illuminent son visage et dévoilent alors son esprit mutin, espiègle et malicieux. C’est un artiste complet, au service de la joie, de la gaité, du bonheur de vivre. Un artiste complet, parce qu’il imagine, il crée, il réalise ses personnages et ses spectacles. Sa matière première ? Le bois et la peinture. Ses acteurs ? Des marionnettes. Sa mise en scène ? La musique ! Jazz de préférence. Son théâtre ? Où vous voulez ! Dans une école, une exposition, un anniversaire, la rue… Dimanche, c’était à Lavol ! Pour la plus grande joie des enfants et des adultes…

IMG_2819IMG_2817

20140706_125508

Voici quelques extraits…

 

Mais ce n’est pas tout ! Tout au long de la journée, à l’aide de son copain en peluche bleu, il a gonflé des ballons et a créé des tas de chiens, chats, souris, cœurs de toutes les couleurs pour les offrir aux enfants ravis de les voir naître sous leurs yeux ébahis !

20140706_111039

20140706_111044

 

Martin Gepetto est venu accompagné également d’un drôle de bonhomme qui a fait la joie des enfants. Par un simple et ingénieux mécanisme, figurez-vous que ce bonhomme catapulte un bonbon lorsqu’il reçoit de plein fouet une balle en cuir lancé par le joueur gourmand… ah ça, il y en a eu des joyeux gagnants !

20140706_101804

20140706_113743

Servane, de Radio France Bleu Gard Lozère, est venue en compagnie de son mari, nous faire la joie de sa visite cette année encore et n’a pas manqué de féliciter et saluer Martin et Anne sa compagne !

20140706_122749

 

Pendant ce temps, chacun prend le temps de vivre, papillonne d’un stand à l’autre, et se concocte un bon pique nique avec les produits exposés… et vazy que je te prends un bon saucisson, et té ! Vé, prends aussi 4 fromages de chèvres, oh ! ben té, vé le beau melon, prends le, ça nous fera un bon dessert bien frais… Et les saucisses, elles sont cuites les saucisses ?!! Oh purée ! Vazy vite faire en chercher, c’est de la bonne saucisse des Cévennes…

20140706_113123

Man… on va se régaler !! Pendant ce temps, Marcel, installe toi à la table là-bas à l’ombre du micocoulier et sers nous de ce bon rosé bien frais de notre collègue, là, le vigneron du Mas Clément… Té vé, on est pas les rois, là ??!!

20140706_113603

20140706_122850

Pendant que les parents et grands parents paressent et peaufinent leur digestion, les enfants, eux tapent le carton… gageons que c’est la petite fille qui a gagné !!

20140706_142711

Et certains que je ne nommerai pas, mais que nous connaissons tous bien, en ce milieu d’après-midi, récupèrent comme ils peuvent…

20140706_132313

Houuuuu ! Mais c’est que ça lui a réussi !! Je comprends maintenant pourquoi Sylvie attend, les mains sur les hanches !!

20140706_134723

A 17h, c’est sous un magnifique et resplendissant soleil (c’est un détail qui a pour l’heure son importance…), que fourgons, voitures et carrioles repartent sous l’œil courroucé de notre bel emplumé !! Ben oui, l’étal des objets rigolos en galets, placé juste devant sa basse cour, l’a empêché toute la journée de se montrer au plus grand nombre et de pavaner au milieu de ses poules…

 

Quant à nous, après avoir bien rangé la cour, c’est sous les premières gouttes de pluie vers 19h que nous nous sommes rapprochés du préau et nous sommes installés autour de la table pour déguster un repas bien mérité…

20140706_194646

Quand d’un coup, mon ami, un ôôôrage tout aussi soudain que violent s’est abattu, lançant des éclairs et des coups de tonnerre impressionnants. Nous en étions juste au dessert quand nous fumes obligés de déménager dans la salle d’exposition… Ben tiens, regardez :

Un grand merci à mon ami Alain pour les photos qu’il m’a gentiment prêtées le soir même !

20140706_190311

 

                                                                             

La vie est faite de joies et de peines… Les habitués de notre fête ont remarqué qu’il n’y avait que deux boulangers cette année. Il manquait notre gentil boulanger, Christian GRANIER, atteint d’une maladie bien difficile à combattre. Nous avons appris avec beaucoup de tristesse et d’émotions son décès le lendemain de notre journée champêtre. Christian GRANIER, c’était la gentillesse même, le sourire, le rire, la galéjade.

Notre présidente, Elisabeth, le connaissait depuis plus de 25 ans, et il y a 6 ans, c’est à lui tout naturellement qu’elle a demandé s’il acceptait de cuire de bons pains de campagne dans le vieux four de la ferme. Il a aussitôt accepté et s’est empressé de trouver un compagnon, Yves, pour l’aider dans cette tâche ancestrale, et ils ont été rejoints 3 ans plus tard par un troisième comparse, Jacques.

Au nom de Jean-Pierre TEISSIER, de notre présidente Elisabeth MEYNIER et de tous les membres du bureau, je voulais lui rendre hommage ici dans mon article et insérer une photo ; Christian, le monsieur avec une casquette.

P1170887

 

Mariejo Goulard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités